Ici et ailleurs

Association pour une Philosophie Nomade

En hommage à Maurice Rajsfus – citations

Le chagrin et la colère, Paris, Le Cherche Midi éditeur, 2005
« La raison plutôt que la haine. La Libération venue, il ne pouvait être question de tuer les cent mille flics français qui avaient dégusté de bon appétit le pain des nazis – de 1940 à 1944. Un par un, cela aurait pris du temps et puis, les situations aidant, le phénomène de la génération spontanée nous met constamment en danger face à cette (...)

Pour Maurice Rajsfus

par Alain Brossat

Maurice, c’est vraiment le dernier des Justes, très précisément parce qu’il était allergique à la mémoire instrumentale et faussaire de l’Etat d’Israël, très précisément parce qu’il n’avait jamais cessé de pratiquer de la manière la plus active son différend avec le sionisme en général, l’establishment sioniste français en particulier. Maurice n’était pas un journaliste, comme on a pu le lire dans la nécro que (...)

Supplément à « Pour en finir avec la police »

par Alain Brossat, Alain Naze

Concernant l’affaire de la fresque de Stains représentant George Floyd et Adama Traore en victimes des violences policières et inaugurée par le maire de la ville, louche personnage au nom d’Outre-Méditerranée et ami des Indigènes de si détestable réputation, on ne peut qu’abonder dans le sens des représentants du syndicat Alliance – porte-voix de la colère du peuple policier et organisme de tutelle (...)

Derniers articles

  • En finir avec la police

    , par Alain Brossat, Alain Naze

    à la mémoire de Maurice Rajsfus
    « En fin de matinée, tu revins pour regarder de loin : on ne l’avait pas effacé. Tu revins à midi, incroyablement il était encore là. L’agitation dans les banlieues (avait dit le bulletin d’information) éloignait les patrouilles urbaines de leurs routes habituelles ; le (...)

  • L’épouvantable restauration globale

    , par Alain Brossat, Alain Naze

    Dès les premiers instants du déconfinement et de l’allègement des dispositifs de sécurité destinés à endiguer la pandémie, sont apparues les premières manifestations d’une restauration globale des formes antérieures, de toutes ces structures et activités mortifères suspendues par l’extension de l’épidémie (...)

  • No news, good news - Palestinian lives don’t matter

    , par Alain Brossat

    La presse de référence, si friande de fake news à démonter pour l’édification de ses lecteurs, excelle à l’occasion dans un genre bien plus roboratif encore – le no-news.
    Samedi 30 mai, Iyad Halak, un Palestinien autiste de 32 ans a été tué par un policier israélien dans la Vieille Ville de Jérusalem. (...)

  • Hong kong : le somnambulisme des mouvementistes

    Vient de paraître aux éditions DELGA
    Quatrième de couverture :
    Hong Kong et son « mouvement » sont un petit rouage dans le dispositif actuel de la nouvelle guerre froide et ce dispositif a besoin plus que jamais de mots puissants qui soient aussi creux que puissants dans l’usage qu’en font ceux (...)

  • Fin du ramadan, début de l’emprise

    , par Alain Brossat, Alain Naze

    Sans se prononcer sur le fond des actes reprochés à Tariq Ramadan, il n’est pas inutile de s’arrêter sur la manière dont la Justice française opère à son encontre. En effet, il apparaît que les accusations portées contre lui achoppent régulièrement sur ce qui apparaît comme un certain nombre (...)